Karlien

Chef de produit pour la gamme professionnelle chez DCM

En 2003, j'ai obtenu mon diplôme de bioingénieur en agriculture. C’est en voyant un sac de terreau DCM à la maison, que j’ai décidé de tenter ma chance et d'envoyer une candidature spontanée. Quelques mois plus tard, on m’a sélectionnée pour un poste vacant chez DCM.

"Nous continuons à innover à différents niveaux, ce qui nous permet de rester créatifs et attentifs".

J’ai été initialement engagée comme employée polyvalente au service interne dédié au support technique, où j’étais responsable pour la rédaction de textes d’emballage et de textes commerciaux ainsi que pour conseiller les clients, tant pour le secteur hobby que professionnel.

Aujourd’hui, je suis chef de produit. L’équipe des chefs de produits compte 5 collègues, dont chacun gère un portefeuille. Je suis moi-même le point de contact pour les produits nouveaux et existants de notre unité commerciale ‘professionnelle’. La responsabilité pour un produit concerne la gestion du produit dans son ensemble, par exemple la composition, le contrôle de qualité, l’emballage, la gestion des stocks, la formation interne et le support commercial, la certification, etc. Par conséquent, la consultation et le travail d’équipe avec les départements R&D, production, vente, marketing, compliance, etc. sont essentiels.

Mon travail ne se limite pas à des tâches de bureau. Lors de salons internationaux, journées portes ouvertes, présentations et formations, j’entre en contact direct avec les fournisseurs et les utilisateurs de nos produits. Je peux voir de mes propres yeux comment les produits prouvent leur valeur ajoutée dans la pratique en suivant les tests pratiques. Grâce aux contacts avec les sociétés sœurs et les clients à l'étranger, je peux utiliser mes compétences linguistiques au quotidien.

Comme j’ai commencé dans un poste très polyvalent et varié, j’ai pu me faire une idée de tout ce que l’entreprise a à offrir tout en découvrant ce que j’aime vraiment faire. Ce qui me fascine toujours après 16 ans, c’est le fait que l’on ne cesse jamais d’apprendre ; nous continuons à innover à différents niveaux, ce qui permet de rester vif et d’aiguiser sa créativité. Pouvoir travailler avec différents collègues et départements, je trouve cela enrichissant. Ainsi, nous pouvons partager notre expertise et compléter nos connaissances pour grandir ensemble.