Yves

Administrateur logistique chez DCM

L’offre d’emploi proposée par DCM était vraiment faite pour moi, la description du poste me convenait parfaitement. Lors de la procédure de recrutement, j'ai eu plusieurs entretiens, dont un entretien avec mon supérieur, et j'ai tout de suite senti que cela allait marcher. En septembre 2017, j'ai reçu la bonne nouvelle que je pouvais commencer. L'équipe dans laquelle je me suis retrouvé est petite mais très soudée. Nous avons tous une personnalité tranquille, mais nous ne manquons certainement pas de faire un brin de causette de temps en temps.

Cette entreprise grandit rapidement, ce qui signifie qu'en quelques années seulement, l'ensemble de mes tâches a énormément évolué.

Mes tâches sont très diverses. L’entreprise connaît toujours une forte croissance, ce qui fait que mon travail a énormément évolué en quelques années seulement. D’une part, je traite beaucoup de données, entre autres dans SAP, un logiciel utilisé dans toute l’entreprise et pour lequel je m’occupe de la création des articles. En plus de SAP, nous travaillons aussi avec le logiciel Qlikview, qui me permet d’alimenter le système avec les prévisions de ventes.

D’autre part, je m’occupe des accords généraux avec nos transporteurs. Il s’agit des accords sur les tarifs, des dispositions générales concernant les enlèvements, le service souhaité, etc. Les tâches opérationnelles liées à la réservation et au suivi des transports sont prises en charge par nos collègues du service clientèle.

Pour finir, j’entretiens de bons contacts avec nos fournisseurs de semences de gazon. Pour dire bref, je veille à ce qu’il y ait toujours suffisamment de semences de gazon en stock et que les commandes correspondantes sont passées à temps.

Comme vous pouvez le constater, mon job m’offre une grande diversité de tâches dont chacune me plaît et me convient. J’aime bien travailler chez DCM parce qu’il y règne une ambiance familiale. Les contacts que nous avons avec les différents départements se passent très bien et sans problème, on se sent apprécié dans son travail.