Inge

Responsable R&D chez DCM

Lorsque j’ai obtenu mon diplôme de bioingénieur il y a 13 ans, mon directeur de mémoire m’a mise en contact avec Scientia Terrae, un centre de recherches indépendant qui venait d’être fondé par la famille De Ceuster. L’objectif de Scientia Terrae était de transformer la recherche fondamentale en solutions professionnelles, au profit du secteur de l’horticulture. À l’époque, l’institut recherchait des chercheurs spécialisés dans la protection des cultures. Comme ma mémoire de master portait sur le ‘Biocontrôle’, le premier lien a été rapidement établi.

Au sein de Group De Ceuster, tous les collaborateurs peuvent s’épanouir pleinement et l’objectif est d’exploiter au maximum les capacités de chaque employé.

Après quelques entretiens, j’ai pu commencer comme chercheuse associée dans la clinique des plantes où j’ai eu l’occasion de détecter/analyser des maladies en utilisant diverses techniques de diagnostic pendant une période de deux ans. Les deux années suivantes, j’ai mené un projet de recherche sur les micro-organismes dans les fruits et légumes. Au cours de cette période, la culture de tomates en Belgique a été confrontée pour la première fois au Virus de la mosaïque du pépino (PMV), un virus végétal qui provoque des pertes de production et de qualité des tomates. Dans la clinique des plantes, nous constations, année après année, une augmentation des problèmes liés à ce virus. En collaboration avec la Proefstation voor de Groenteteelt (Station d’essais pour la culture maraîchère) et Proefcentrum Hoogstraten (Centre d’essais Hoogstraten), et avec le soutien du gouvernement flamand (IWT) et du secteur de l’horticulture, nous avons ensuite lancé un projet de recherche pour dresser l’inventaire des problèmes et chercher des solutions ; un projet que j’ai coordonné pendant 7 ans et qui a finalement abouti à l’élaboration d’une stratégie de vaccination à succès. J’ai également eu l’opportunité de faire un doctorat sur cette recherche. En 2010, j’ai obtenu le titre de docteur à l’Université de Wageningen.

Depuis un an, je travaille comme responsable R&D chez DCM ; un nouveau défi qui implique que je m'occupe du suivi de tous les projets de recherche au sein de l'entreprise. Nous nous concentrons sur le développement de produits qui s'inscrit dans une stratégie à long terme visant à faire connaître DCM comme une entreprise innovante et verte. Nous mettons l'accent sur la connaissance, l'innovation et la qualité et nous essayons également de diversifier davantage notre gamme de produits.

Lorsque je passe en revue toutes ces années que j’ai travaillé pour le Group De Ceuster, je suis très reconnaissante de toutes les opportunités qui m’ont été données et de la liberté et de la confiance qui m’ont été accordées pour contribuer à déterminer la direction. Au sein de Group De Ceuster, tous les collaborateurs peuvent s’épanouir pleinement et l’objectif est d’exploiter au maximum les capacités de chaque employé. En réfléchissant sur le trajet varié et intéressant que j’ai parcouru jusqu’à présent, je suis vraiment heureuse de faire partie de ce groupe.